Hommage à Paul Chambrillon (1924-2000)

 

Anthologie Céline

Réédition des enregistrements sonores
de LF Céline produits par Paul Chambrillon (2000)

 

Réédition des enregistrements sonores de LF Céline produits par Paul Chambrillon (2000)

 

Journaliste ayant partagé sa carrière entre la presse écrite (Diapason, Artaban, C'est-à-dire, Dimanche-Matin, La Presse française, Le Spectacle du monde, Valeurs actuelles...), la radio (Radio-Genève) et la communication d'entreprise, Paul Chambrillon exerça la direction littéraire de plusieurs firmes de disques (Pacific, Véga). Il se consacra ensuite à la critique théâtrale. Paul Chambrillon a produit de nombreux disques littéraires (Raimu, Prévert, Jouhandeau, Anne Frank) et de trois disques consacrés à Céline : le premier, en 1956, pour Urania, avec Michel Simon, Arletty et Céline (deux chansons). En 1957, il produit pour Festival un enregistrement avec Arletty, Pierre Brasseur et Céline (l'entretien "Louis-Ferdinand Céline vous parle") et, en 1958, pour NRF-Vega il enregistre l'entretien entre Céline et Albert Zbinden pour la radio suisse romande. La correspondance entre Céline et Paul Chambrillon est rare, celui-ci se rendant souvent à Meudon en compagnie de sa femme Jeanne, très liée avec Madame Destouches. (D'après la notice d'E. Mazet, in L'année Céline 1994).

 

turquoise.gif (1558 octets)

 

Trois lettres de Céline à Paul Chambrillon
(In L'année Céline 1994)

 

31 août 1957

Mon cher Ami,
Je suis tout à fait d'accord ! Mille mercis ! Choisissez vous-même des acteurs ! Quand il s'agira de mon jacasser vous me le direz ! Économie de temps surtout !
Tout pour ne pas perdre une minute !
Toute ma fidèle amitié.

Destouches

 

turquoise.gif (1558 octets)

 

 

Le 1 sept [1957]

Cher Ami,
Votre article pour Artaban était excellent, ne pourrait-il passer ailleurs ? "C'est à dire" "La Parisienne" ? Il est malheureux qu'il se perde !
Je lirai un texte inédit pour vos nouveaux disques, 50 sacs ce n'est pas bien lourd !... Enfin, je me contente !
Bien fidèlement votre.

Destouches

 

turquoise.gif (1558 octets)

 

 

Le 3 [septembre 1957]

Mon cher Ami,
Il faudra que nous parlions du disque. Je ne veux pas renoncer à Arletty. Pour l'homme, qui vous voudrez !
Bien votre ami.

L F D

 

turquoise.gif (1558 octets)